Heidegger – La notion de Dasein est intrinsèquement antisémite – « Dasein » est l’antonyme de « juif »

.

Lors du colloque organisé par La Règle du Jeu sur le thème Heidegger et les « juifs », Charles-Yves Zarka, très sévère par ailleurs envers  Heidegger, déclarait que sa philosophie ne contenait rien qui l’aurait obligé à rejoindre les nazis et à témoigner d’un antisémitisme autant stupide qu’abject.

.

Cette thèse n’est pas défendable. Etre et Temps, par exemple, se soutient d’un semblant d’universalisme parce qu’il repose sur le rôle central accordé par Heidegger au Dasein. Mais la notion de Dasein est pour le moins extrêmement ambigüe. Si on la reçoit comme un homonyme de « homme » ou de « réalité humaine » alors, effectivement, on peut en même temps recevoir Etre et Temps comme un livre de philosophie « pour tous ».

Or, de l’aveu même de Heidegger, ce n’est pas le cas. Il a lui-même contesté cette traduction française en l’espèce de « réalité humaine ». Il a proposé en lieu et place  « être-le-là ». Apparemment il n’y aurait pas lieu d’être ému. Mais dés lors qu’on tient compte du contexte spécifiquement heideggerien il n’est pas possible de ne pas faire un lien entre la notion de Dasein et ce qu’il dit dans les Cahiers noirs sur les juifs : ils sont sans sol, ils sont sans monde, bodenlos et weltlos. Les « juifs » sont ceux qui, par « excellence », n’ont pas le « da » pour être « sein ». Ils n’ont pas le « là » de la musique heideggerienne. Ils ne sont pas Dasein, autrement dit ils n’ont qu’une pauvre apparence humaine.

.

L’Académie devrait ouvrir un concours de commentaires sur le thème de l’appréciation de la manière dont un (supposé) grand philosophe a lui-même apporté son concours à la qualification criminelle d’une partie de la population du monde.

.

Dans le contexte strictement heideggerien, ce qui exclut de nombreuses lectures d’Etre et Temps, Dasein est une notion intrinsèquement antisémite. « Dasein » est l’antonyme de « juif ».

.

Comme dans Etre et Temps la vérité au sens originaire est rapportée au phénomène du Dasein l’affaire est pliée : les juifs n’y ont pas accès. Normal puisqu’ils complotent et que, complotant, ils sont dans la fourberie et les cachoteries.

.

Si la thèse du phiblogZophe est fondée alors il faut faire son deuil d’ Etre et Temps : c’est un « grand » livre nazi, le pendant universitaire du Mein Kampf d’Hitler.

.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s