Brève de pensée 300908 (G. Anders)

.
.
.
.

.
.
.
La condition morale de la vérité est aujourd’hui la représentation. Quel renversement de la situation normale! Quelle absurdité! Alors qu’en tant qu’étudiant j’avais appris dans d’interminables séminaires phénoménologiques que toute représentation doit se « réaliser » dans l’acte de « donation originelle ». Qu’aurait pensé Husserl, si on lui avait parlé de faits qui ne se donnent (dans le meilleur des cas) « comme eux-mêmes » qu’à travers la représentation? Et de perceptions qui n’atteignent leur point d’évidence que si elles s’accomplissent dans des représentations? Moi aussi je reste sans voix, bien que cela fasse déjà des années que j’avais désigné la tâche d’aujourd’hui « l’éducation de l’imagination ».

.
.

. .
.

Günther Anders, Hiroshima est partout.

.
.
.
.
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s