Shoah : G. Bensoussan contre Sarkosy

.
.

Simone Veil et Georges Bensoussan sont contre la proposition de Sarkosy relative à « l’identification pédagogique » des enfants de 10 ans avec les jeunes victimes juives du nazisme. Comme Simone Veil je pense qu’elle est « inimaginable, insoutenable ».

Interrogée par L’Express.fr, [Simone Veil], vendredi 15 février, [dit] que cette proposition est« inimaginable, insoutenable, dramatique et surtout, injuste ». « On ne peut pas infliger ça à des petits de 10 ans, on ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort, souligne-t-elle, cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter. » La suggestion de M. Sarkozy risque d’attiser les antagonismes religieux, dit-elle encore : « Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d’incarner le souvenir d’un petit juif ? »

On écoutera par ailleurs un bref entretien avec Georges Bensoussan :

Téléchargement georges_bensoussan.mp3

.

Voici un autre propos de G. Bensoussan :.

Téléchargement georges_bensoussan_2.mp3

.

« On ouvre là une porte qui pourrait s’avérer être extrêmement dangereuse.

… le premier réflexe, quand on est en présence d’un catéchisme, d’une histoire décrétée sur ordre, est de se révolter contre et de briser les idoles. Alors, si on veut absolument créer une mémoire officielle, contre laquelle une bonne partie de la jeunesse française demain s’insurgera, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, peu importe, je crois qu’on ne s’y prendrait pas autrement. » (G. B.) 

.
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s