J-L Nancy, Heidegger et la pensée 68

.
.
Luc Ferry s’est beaucoup amusé à décrire un Heidegger en salaud, en penseur nazi. J’ai déjà eu l’occasion, sur le blog, de regretter qu’il n’ait cependant pas suffisamment développé le concept de l’ introduction du nazisme dans la philosophie.

Il s’agissait surtout, pour Ferry, déjà sarkosyennement liquidateur de 68, de mettre certains penseurs 68 dans le nez d’un caca heideggérien. Heidegger, une des références des philosophes de 68, un nazi, un salaud!

Jean-Luc Nancy, à mon avis de façon pitoyable, « s’est » défendu en associant Heidegger et Freud pour, surtout et incidemment, réduire le nazisme du premier à sa compromission dans un rectorat duquel il aurait un peu plus tard presque héroïquement démissionné.

Ce proche de Derrida – lequel a tout de même écrit ce qui est placé en tête de blog : « Je crois à la nécessité d’exhiber, si possible sans limites, les adhérences profondes du texte heideggérien (écrits et actes) à la possibilité et à la réalité de tous les nazismes » – est en totale contradiction-régression avec la « programmatique » derridienne. Et donne l’impression, gardien de la pensée 68 et attaquant le pouvoir de l’argent, de défendre surtout sa propre boutique éditoriale.

Il est clair que Ferry en a profité. Et que Nancy a été lamentable.

On comprend pourquoi Ferry ne s’est pas vraiment fait l’écho de la thèse de Emmanuel Faye sur l’ introduction du nazisme.

Car c’est là que se trouve peut-être le  meilleur de la « tradition » 68. L’esprit critique et le refus de toute idolâtrie.

Cela étant dit sans volonté d’interprétation politicienne.

.*

.

1 commentaire

  1. 68 est le type même de « tendance à la mode » de la « structure sociale hystérique » qui veut tout dire et rien dire…C’est à dire, Dire l’indicible du refoulé. Un effort (vain) de bavardage plutôt que de Dire…
    C’est aussi pourquoi tout un chacun semble pouvoir impunément dire n’importe quoi!
    Le refus de l’Idolâtrie (des mots comme des images) est biblique ou athée (Atlan) et l’esprit critique est grec et scientifique. 68 est un épiphénomène dérisoire : le temps où des jeunes « nés d’eux-mêmes » pensaient avoir inventé le fil à couper le beurre. Leur « liberté sexuelle » était déjà acquise depuis des lustres, pour ceux qui avaient du caractère, tout au moins…L’expérience prouve qu’aujourd’hui nous ne sommes « globalement  » guèree plus avancés et que l’inconscient et le refoulement ne se laissent pas ainsi niaisement évacuer! La « glyschroïdie » des « intellectuels » s’illustre par leur « persévération pathologique » à adhérer à leurs tics (marxistes, cléricaux, racistes, idéalistes, réactionnaires ou progressistes etc) par le recours à des schèmes comme ceux de Mai 68 dont l’échec est depuis mai 68 déjà, patent! (La pilule contraceptive fut plus efficace que Mai 68!!!)
    Heidegger est ce type de « philosophe jargon(o)phasique » à la mode de ce que certains prétentieux nomment pompeusement la « post-modernité » qui n’est en fait qu’une antienne des incapables à créer et inventer autre chose que des « redites autrement dites ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s