Brève de pensée 260407

.
.
.
.
Spectateurs du monde et spectateurs passifs de nos propres vies, un horizon obscur et clos, impossible à déchiffrer, semble s’ériger face à nous. Eloignés des « postes de commande », dépourvus de toute possibilité d’influer sur le devenir de nos vies, nous sommes comme les passagers impuissants d’une voiture folle sur laquelle nous n’aurions plus aucun contrôle. En allant encore plus loin, les prophètes de la postmodernité et l’idéologie de la « complexité » ont réussi à nous convaincre que toute tentative pour en modifier la marche  ne pourrait qu’augmenter le désordre, accélérer la chute. La complexité du réel semble nous contraindre à une « passivité prudente », à une impuissance assumée comme seule possibilité, non plus pour nous acheminer vers le « mieux », mais juste pour éviter « le pire ».

Comme l’écrivait Freud, « faute de bonheur, les hommes se contentent d’éviter le malheur ». Ce qui est non seulement impossible, mais ce qui en outre nous condamne à une vie centrée sur l’inquiétude, l’insécurité et la peur, autrement dit au malheur même que nous souhaitions éviter.

…………………..

Comme toute époque d’impuissance, la nôtre se prête bien aux rêves de pouvoir et aux renoncements morbides qu’ils engendrent : « Le tyran, disait Deleuze, a besoin de la tristesse des âmes pour réussir, tout comme les âmes tristes ont besoin du tyran pour subvenir et propager. Ce qui les unit de toute manière, c’est la haine de la vie, le ressentiment contre la vie ».

_____________________________________________

Miguel Benasayag, La fragilité, Editions La Découverte, Paris 2007, page 7.

.µ.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s