J’attends un livre de Claude Romano sur le nazisme de Heidegger

.

J’attends un livre de Claude Romano sur le nazisme de Heidegger

J’attends un livre de Jean-François Mattéi sur le nazisme de Heidegger

J’attends un livre de Jean-Luc Marion sur le nazisme de Heidegger

J’attends un livre de Françoise Dastur sur le nazisme de Heidegger

J’attends un livre de Maxence Caron sur le nazisme de Heidegger

J’attends un livre de Jean-François Courtine sur le nazisme de Heidegger

J’attends LE livre de Jean-Luc Nancy sur le nazisme de Heidegger

……………………………………………………………………………..

En attendant rien n’est plus normal, hélas, que la reconduction d’une supposée limite étanche entre la vie et l’oeuvre. Cela permet de reproduire une substance philosophique heideggérienne prétendument pure. Comme si elle avait à jamais expulsé hors d’elle-même ses mauvais objets. 

Sous prétexte  d’aller au fondamental, à l’essentiel, et donc en limitant le nazisme de Heidegger à un égarement passager aux effets négligeables, les heideggériens redoutent surtout d’avoir à découvrir ou à admettre le pire et, en conséquence, à ternir gravement les choix qu’ils ont fait.

Il vaut mieux laisser la question honteuse en pâture à la polémique, si souvent « médiatique », polémique qu’il est alors facile de dédaigner voire de mépriser.

Le pire est cependant mis en oeuvre par François Fédier qui va jusqu’à trouver que la question même d’un nazisme heideggérien est en soi une injure et une absurdité intellectuelle et, par là, ne peut pas appartenir au champ du questionnement philosophique.

C’est quoi de ça?

Il y aurait donc des questions philosophiques interdites?

.

3 commentaires

  1. J’attends le livre de Heidegger sur Skildy.

    _______________________________

    Réponse de Skildy :
    Ce livre est déjà écrit depuis longtemps.

    Je ne suis qu’un « producteur de philosophie » (pouah!), auteur de « littérature
    négative » (repouah!) – voir l’entretien au Spiegel – et auquel on promet implicitement
    l’avenir radieux d’un camp.
    Voir la remise en cause heideggérienne – La dévastation et l’attente – de
    l’égalité devant la sécurité sociale.

    Mais j’ai autre chose à faire.

    Sk

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s