BREVE DE PENSEE 280206

.

Venise n’est pas une ville mais la représentation d’une ville. Et de même qu’au théâtre italien tout le dispositif pivote non sur la scène ou la salle mais sur la rampe qui les sépare, car s’il y avait plain-pied il n’y aurait pas spectacle, le décisif de Venise n’est pas Venise mais la lagune qui la sépare du monde profane, utilitaire et intéressé. Cette tranche d’eau fait office de « coupure sémiotique ».

.

.

.

Régis Debray

1 commentaire

  1. et cela n’est pas une pensée mais la représentation d’une pensée…et de même qu’au théâtre de la vie tout le discours pivote non sur la scène réelle mais sur la rampe qui sépare les penseurs qui pensent de l’histoire réelle, car si il y avait contact direct il n’y aurait pas de caste des scribes, le « style » sépare l’intellectuel du commun intéressé, vulgaire et profane.
    Le style est ce qui tranche sur la masse, et fait ainsi office de « coupure symbolique ».
    YE.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s